Contributions

Hommage au dernier Pharaon Noir Cheikh Anta Diop

 

 

 

 

 

 

 

Né le 29 décembre 1923 à Thieytou, dans la région de Diourbel  au Senegal, Cheikh Anta Diop, surnommé le pharaon noir  fit le premier à  établir des liens entre les Egyptiens anciens et l’Afrique noir, dans sa thèse sur la négrité des anciens Egyptiens, en 1951. Il fut aussi l’un des premiers à  soutenir que l’Afrique est le berceau  de l’humanité. Des analyses de l’épiderme des momies lui ont toujours étaient refusées malgré le caractère scientifique de ses recherches et publications.Ce savant, qui est à la fois physicien, chimiste, archéologue et historien a démontré qu’il y’ avait des similitudes lingistiques, culturelles et anthropologiques entre l’Egyptien ancien et l’Africain noir, en se basant sur des recherches scientifiques mais également historiques, sur des oeuvres de Hérodote, Diodore de Sicile ou Volney.

Il a d’ailleurs crée à l’université de Dakar, qui sera appelée par la suite Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), le premier laboratoire Africain de datation des fossiles archéologiques  au carbone  14, qu’il a longtemps dirigé.  Il y effectua  des tests de mélanine sur des momies Egyptiennes qui confirmèrent ses thèses. Il prouva également que la culture égyptienne était nègre par l’ interprétation de données anthropologiques et archéologiques. Ces recherches l’amenèrent à établir que les langues Africaines étaient apparentées entre elles et génétiquement  liées à l’Egyptien ancien. Elles ne sont donc pas, comme nous le faisait croire le colon occidental, des langues vernaculaires. De même, la majorité des pharaons étaient noirs.

Contrairement à ce que veut établir le monde occidental, les hiéroglyphes, ont été inventés par des noirs il y’ a environ 6000 ans . La civilisation Négro-égyptienne a eu 2600 ans d’existence et  est considérée comme étant l’une des civilisations les plus brillantes. De même, sur les 200000 ans  d’existence de l’homme actuel , l’homme noir a fait les inventions les plus sigificatives, étant donné que sa mutation génétique en homme blanc, ou jaune ne s’est réalisé que recemment. « Ceux qui n’ont rien inventé » comme le laisse supposé certaines théories, ont tout inventé.

Vous pouvez visionner le reste de l’interview  avec les liens ci-dessous

Publie en 2011

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*