Contributions

Intimidation & Intifada

L’histoire est la pour nous prouver que les peuples dans leur lutte pour la justice , la liberté et l’égalité ont eu a se soulever et mener une lutte armée contre les pouvoirs despotes en place.

Quand le pouvoir en place répugne à satisfaire les exigences du peuple a plus de liberté de justice et aspire au bien être social et économique, quand ce pouvoir bafouille les libertés individuelles établies dans la constitution de la nation, le peuple souverain et maitre de son destin a le droit et devoir de renverser un tel régime pour le bien être social. Toutes les grandes nations ont eu à un moment de leur histoire à se défaire de régimes despotes, la France a eu sa révolution, les Etats Unis aussi.

La Guerre d’indépendance des États-Unis d’Amérique a opposé les colonies anglaises d’Amérique du Nord, à Londres et à la métropole de 1775 à 1783, suite à des mouvements de contestation envers l’autorité britannique, une autorité impopulaire dans les nouvelles colonies américaines du fait de certaines lois qui s’inscrit dans la politique impériale menée par la Grande Bretagne pour contrôler le commerce dans les colonies.

Cette guerre d’indépendance va aboutir a la déclaration d’indépendance des treize colonies qui on fait sécession de la Grande Bretagne pour leur propre autonomie. Ce sursaut des colons est du a des mesures impopulaires de la couronne britannique qui poussa les colons américains à se révolter, cette révolte populaire fut perçue comme un droit et un devoir.

Le même scenario avec un contexte politique différent va se reproduire 6 ans plus tard en France .La révolution française de 1789 marque le début de la fin de la monarchie en France ou la royauté est abolie en 1792 et la république proclamée. Le destin de la nation française n’était plus uniquement dans les mains d’une seule personne avec la monarchie absolue de droit devin.

Deux siècles et seize années plus tard au Sénégal , Abdoulaye Wade nous ramène très loin en arrière du temps de la monarchie absolue de droit devin , dans ses discours et actions Laye Wade nous démontre qu’il croit ferme que sa mission est divine et fait fi de la volonté populaire , bafouillant les principes les plus élémentaires de la démocratie et modifiant notre constitution antérieure a son régime.

Les Sénégalais dans leur écrasante majorité vivent un calvaire quotidien avec la cherté de la vie, le peuple a faim et le peuple est fatigue tandis que Wade et ses acolytes sont entrain de festoyer et voyager a travers le monde avec des dépenses outrancières frisant le ridicule.

C’est un droit et devoir pour tout citoyen sénégalais de manifester son désaccord avec ce régime incapable que le peuple sénégalais a fini de désavouer, un régime qui a montre ses limites et son incapacité à gérer le pays et mettre notre cher Sénégal sur les rails du développement.

Conscients des défis et de la situation catastrophique du Sénégal, des sénégalais patriotes toutes couches et tendances confondues se sont réunis pour discuter et apporter des solutions a une crise sociale économique et politique qui ne plus perdurer et abroger la souffrance des couches les plus défavorisées.

Le pouvoir en place conscient de sa culpabilité pour avoir faire sombrer le pays dans un chaos et une impasse socio économiques sans précédents refuse de dialoguer, menace les participants aux assises nationales, lancent ses sbires sans scrupules, grands alimentaires devant l’eternel sans foi ni loi dans la nature, comme une meute de babouins Ces moins qu’hommes lancent des menaces a bout de bras et promettent de mener la vie dure aux braves patriotes soucieux du devenir du Sénégal.

Le régime de Laye Wade ressemble a une bête sauvage acculée sous le point de mourir, toutes griffes dehors avec des soubresauts finals d’une mort certaine, une bête a l’agonie sous l’assaut d’un peuple qui n’en peut plus, un peuple qui veut retrouver sa liberté et établir un gouvernement capable de gérer le pays.

Le glas a vraiment sonne avec les dernières représailles que ce régime impopulaire dictatorial à mener a l’encontre des patriotes sénégalais.

C’est le début de la fin du règne de Laye Wade et de sa clique. Laye Wade devra répondre de tous les crimes économiques perpétrés sous son régime, des détournements de deniers publics et malversations financières et il est plus que nécessaire de faire le bilan du parti au pouvoir pour restituer tous les biens acquis d’une manière illégale et server de leçon aux futurs prétendants du fauteuil présidentiel

La constitution doit être modifiée pour éviter qu’une telle tragédie ne se répète dans l’histoire du Sénégal, ne dis t-on pas que trop de pouvoir corromps ? La Constitution doit être modifiée pour éviter que tous les pouvoirs soient investis dans les mains d’une seule personne et éviter les dérapages que nous vivons a l’heure actuelle, une Constitution qui s’auto protégera d’elle même.

L’article 8 de la constitution du Sénégal stipule : “La République du Sénégal garantit à tous les citoyens les libertés individuelles fondamentales, les droits économiques et sociaux ainsi que les droits collectifs. Ces libertés et droits sont notamment : Les libertés civiles et politiques : liberté d’opinion, liberté d’expression, liberté de la presse, liberté d’association, liberté de réunion, liberté de déplacement, liberté de manifestation” C’est un droit et un devoir de combattre le régime actuel jusqu’a sa capitulation définitive et sans conditions.

En vérité Dieu ne change l’Etat d’un peuple que si ce peuple change en lui-même

Publie en 2012

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*