Actualités, Afrique

La vérité sur les expulsions d’Africains des Etats Unis

 

 

 

 

Les immigres africains font rentrer plus de 140 milliards de dollars en Afrique chaque année et contribuent énormément au développement du continent africain grâce a leur apport financier et leur investissement dans leur pays d’origine.

La nouvelle administration de Donald Trump a ordonne l’expulsion de plus de 2000 africains en situation irrégulière des Etats Unis, parmi ceux ci 137 sénégalais.

Les immigres qui figurent sur cette liste noire d’expulses tombent sur plusieurs catégories:

  • les criminels qui ont été reconnu coupables de crimes comme la vente et distribution de drogue, la prostitution, la fraude, le vol etc. …
  • les immigres qui sont entres aux états unis par une voie illégale sans aucun document qui montrerait leur entrée en terre américaine et qui pourraient constituer un danger pour la sécurité du pays parce que n’étant pas dans le système.
  • Les immigres qui sont entres aux Etats Unis par voie légale ( Student visa, B2 Visa , etc ) mais qui ont dépasse la durée limite de séjour autorisée et qui se retrouvent en situation irrégulière.

Face a ce nouveau dilemme, les gouvernements africains ont des approches très différents pour protéger leur concitoyens immigres.

Si l’on comprends la mesure d’expulser manu militari toute personne reconnu coupable d’un crime des Etats Unis, les gouvernements africains devraient quand même s’investir plus pour défendre leur concitoyens qui se retrouvent dans cette liste noire qui n’ont pas commis de crime et qui sont menaces d’expulsions avec le nouveau durcissement de la politique migratoire que la nouvelle administration de Donald Trump a instaure, très impopulaire d’ailleurs au pays de l’oncle Sam et que l’équipe de Trump peine a exécuter depuis son annonce avec l’opposition de certains Etats comme Washington et Hawaii qui ont put obtenir que des juges bloquent au niveau fédéral la loi qui banni certains étrangers d’immigrer aux Etats Unis.

Le gouvernement sénégalais et plus particulièrement la mission diplomatique sénégalaise aux Etats Unis devrait s’impliquer davantage et aider a défendre nos concitoyens sénégalais a l’image des missions diplomatiques guinéennes et ivoiriennes, plutot que de pousser leur agenda d’identication des ressortissants senegalais et ouest africains au sombre dessein a travers les operations d’etablissement de carte d’identite biometrique CEDEAO que la mission diplomatique senegalaise mene souvent dans les grandes villes americaines .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*