Actualités, Afrique

“ L’Afrique est aux Singes et l’Europe aux blancs “ L’Afrique devrait t-elle fermer ses portes a l’Occident ?

expulsion

 

 

 

 

 

 

 

l

En visionnant les films d’Arte Thema : Traversée clandestine d’Africains vers l’Espagne et “ Dans la peau d’un noir , un blanc découvre l’Allemagne negrophobe “ un sentiment de révolte et de rage absolus m’envahit. Ces deux films résument d’une manière parfaite la situation des africains et des noirs en général : hais , humiliés et pas les bienvenus dans la plupart des cas sous les cieux occidentaux juste à cause de la couleur de leur peau.

L’homme noir est considéré comme une espèce sous humaine puante et effrayante, avec des moeurs débridés dans la conscience collective occidentale. Que ce soit a Paris, Madrid , Londres , New York , partout dans les capitales occidentales l’homme noir subit partout les traitements les plus dégradants à cause de la couleur de sa peau à des degrés variés.

Si certaines lois américaines fruits du mouvement d’émancipation et de la longue lutte des noirs pour plus d’egalité protégent  les minorités aux Etats Unis contre la discrimination raciale débouchant sur un racisme plus sournois et caché, tel n’est pas le cas en Europe ou dans les pays arabes ou le racisme est plus ouvert et mets à nu l’état d’esprit de la majeur partie des populations occidentales et arabes à l’égard du noir.

Au moment ou l’occident s’érige en une forte citadelle impénétrable et ferme ses portes aux immigrants africains , les mouvements nationalistes xénophobes poussent comme des champignons partout en Europe et même aux Etats Unis d’Amérique considérée comme la terre de la liberté, les africains n’ont toujours pas compris que la survie de notre continent et son développement passent par les africains eux même et non par l’aide occidentale ou une coopération millénaire injuste ou l’Afrique est toujours perdante.

L’Afrique aux africains serait je tempter de dire en visionnant ces deux films dégradants contre les africains, un sursaut continental doit s’opérer dans la mentalité africaine et les dirigeants africains doivent arrêter de copier les modeles de développement occidentaux qui ne sied pas à l’Afrique le plus souvent.

Alors que l’Européen, l’américain et l’arabe sont adulés partout en Afrique et traités comme des princes par les populations locales et visitent nos pays pour faire la bamboula et se comporter comme en terre conquise même si le plus souvent ils sont de pauvres smicards en Occident, l’Africain se voit craché dessus et méprisé en terre occidentale et arabe.

L’Afrique possède les richesses naturelles les plus abondantes au monde, une population très jeune et dynamique , un continent aux opportunités exceptionnelles qui peut être qualifié du nouveau Far West.

Ce ne sont  pas les moyens ou l’expertise qui manquent aux africains mais plutôt des dirigeants capables , fiers , indépendants et nationalistes qui protègeront les intérêts de l’Afrique et des africains en premier lieu

“ Africa first !”, faire appel à l’expertise de la diaspora internationale très qualifiée et faciliter leur retour en créant des conditions favorables pour l’investissement et le retour en Afrique pour participer au développement du continent et apporter leur expertise acquise aux quatre coins du globe.

Les dirigeants africains doivent se défaire des outils de domination occidentale qui ont survécu tels que le FCFA, le Commonwealth, la francophonie et autres qui ne bénéficient qu’aux anciennes métropoles et n’apportent en rien aux africains et s’atteler à la création d’ensemble sous régionaux qui déboucheront sur les Etats Unis d’Afrique.

L’éducation de base et universitaire, la création de zones technologiques pour favoriser l’innovation technologique telle que la Silicon Valley en Californie, l’autosuffisance alimentaire et le défi énergétique doivent être au coeur de tout projet de développement économique fiable pour les pays africains. Pour atteindre ces objectifs une reforme de la conscience populaire africaine est necessaire, l’africain doit apprendre sa lecon et comprendre comme les Americains le disent souvent :  » Stupidity is doing the same thing, over and over again and expecting different results  »  la stupidite c’est de faire la meme chose et de s’attaendre a quelque chose de different.

Depuis nos independances on a cru aux faux discours sauveurs de l’Occident , on l’a suivi et execute des plans que les occidentaux ont deploye en Afrique non pas pour nous permettre de nous developer mais pour leurs propres interets, au finish rien n’a change l’Afrique est toujours au meme point de depart : dependante de l’aide exterieure pour survivre, croulant sous le poids de la dette, forcee a accepter une cooperation injuste.

L e peuple africain doit prendre sa destinée en main, reclamer une vraie independance et l’arracher à la sueur de son front et au prix fort du sang et se defaire de ses benis oui-oui  dirigeants placés à la tete des pays africains pour perpetuer la domination occidentale sur l’ Afrique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*